Modélisme

Fermer 3. Composites

CNC Amateur

Fermer 1. Fraiseuse CN V1

Fermer 2. Fraiseuse CN V2

Fermer 3. Fraiseuse CN V3

Fermer 4. Gravure PCB

Fermer 5. Impression 3D

Visites

 223978 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

2. Fraiseuse CN V2 - 5 - Cnc SpeedView
Cnc Speed View

Cnc SpeedView, du nouveau... (20/01/2009)

Le prototype a été recablé avec un Avr de la série Mega88/168, cette série présente bcq d'avantages comme une EEPROM programme importante, un nombre I/O interessant, un prix très raisonnable et support d'un bootloader très pratique pour la programmation donc les mises à jours.

Le code du tachymètre est parfaitement au point, il a été validé avec un autre tachymètre de bonne qualité.
La platine est 100% opérationelle, j'ai ajouté un capteur de T° pour connaitre la T° de l'atelier, du moteur de broche ou autre (max 110°C).
Le capteur à été monté à "blanc" sur une Dremel et une Kress, la lecture du nbrx de Tr/min est parfaite.

Ma carte de développement (Mega168, le LCD, les I/O, le capteur (OPB)...).

TachyCNC_3.jpg

Reste a trouver la bonne solution pour piloter le moteur de broche, moteur 220V alternatif...
Cela se complique un peu... n'ayant pas trouvé pour le moment le moyen de creffer mon montage sur un variateur classique a base de triac, il va falloir passer au plan "B".

L'idée est de piloter le moteur (via gachette d'un Triac) en recréant une simusoïde et gerer son déphasage. Il va falloir que je révise mes Cos et mes Sin wink

 


Interface AutoBroche V1.2 (04/01/2009) :

L'interface "AutoBroche" est terminée, montée et testée.

Cette interface sera l'un des élément du système Cnc Speed View.

Vous pourrez profiter de cette fonctionnalité sans attendre la fin de la mise au point du système CNC Speed View !

Le montage proposé ci-dessous est un relai "statique" 220v AC piloté par un signal TTL.
Raccordé à l'une des sortie de votre port // ou carte de commande de moteur PAP, la mise et route et l'arrêt de votre moteur de broche pourra être piloté par votre logiciel de CFAO.

Basé sur un schéma très classique composé d'un Triac (avec gachette TTL) type MOC, un circuit anti-parasite (stubbler) et un isolation galvanique pour proteger votre PC.

Le projet a été réalisé avec Target3001, logiciel de CAO/DAO pour l'électronique, le logiciel est gratuit pour des projets jusqu'a 250 broches. C'est le logiciel le plus complet que j'ai utilisé (en amateur) jusqu'a maintenant, il génère directement le fichier G-Code pour réaliser son PCB par fraisage !

La préview 3D généré par Target 3001 :

ProtoBrochev1.jpg
 
Le PCB avec plan de masse pret à être fabriqué :
BrocheV1.2.jpg

Perçage et gravure du PCB avec fraiseuse CNC perso (tout premier test) :

 
Gravure.jpg

Le proto terminé et fonctionnel :
PlatineTest.jpg

 
Le prototype a été testé avec succès sur ma carte Hobby CNC, piloté par le logiciel Ninos + carte d'interpolation NeoLpt.

Quel plaisir de ne plus devoir gerer soit même la mise en route et l'arret de la broche !
Il suffit de multiplier les platines pour piloter d'autres périphériques 220V tel qu'un aspirateur, une lampe, un laser ou autre.

Le projet complet Target3001 est disponible en téléchargement direct ->ici<-
 
Attention : ce montage est relié au 220V ! il est impératif de prendre toutes les précausions qui s'imposent pour eviter tout accidents pouvant entrainer la mort.
Je décline TOUTES responsabilités concernant la réalisation, montage et utilisation de ce circuit.
 

 


 

Pour exploiter au mieux les outils de coupe, obtenir la vitesse de rotation de l'outil serait un bon départ, l'idéal serait que la vitesse soit 100% asservie et le tout piloté par le logiciel de découpe.

Après beaucoup de recherche sur le net, je n'ai pas trouvé de schéma ou information "gratuite" sur un tel équipement.

Remarque : un module commercial de pilotage

du moteur de broche (On/Off et vitesse) par le logiciel de découpe existe pour nos Cn amateurs chez CncFrance ( http://www.cncfrance.com/francese/elektron/menu/variateur.htm ).

Alors, je me lance...

Cahier des charges :

- Pilotage du moteur de broche "On/Off", moteur AC 220v par le logiciel de découpe
- Pilotage d'une charge AC 220v supplémentaire soit asservie par le logiciel de découpe ou couplée au pilotage du moteur (aspirateur, arrosage etc..)
- Affichage de la vitesse de rotation du moteur de broche (en Tr/min).
- Affichage de l'état des sorties "220v"
- Asservissement de la vitesse du moteur de broche (asservissement PID)
- Choix de la vitesse par le logiciel de découpe.
- Interface de programmation du microcontrolleur intégré
- Le plus bas coût possible
- Evolutions possibles.

Gros programme ! wink

Pour le moment j'ai fait avec les moyens du bord et surtout avec mes modestes possibilités.

La version 1.0 de Cnc SpeedView répond à une partie du cahier des charges :

Pilotage de deux "charge 220V" via le logiciel de découpe : ok
Affichage de l'état des deux sorties : OK
Calcul et affichage de la vitesse du moteur de broche : ok
Coût réduit : ok (un microcontrolleur et quelques composants).

1 - Pilotage d'une charge 220v via un signal TTL (0-5V) :

IMG_3398.jpg


De tout un tas de schémas trouvés ici ou la sur le net, j'ai réalisé une petit synthèse et simplifié au maximum (je pense).
Le montage est basé sur un optotriac (MOC) qui pilote la gachette d'un triac "traditionel". L'isolation galvanique assure une isolation parfaite entre le monde TTL et 220V.
Un fusible "rapide" protège le montage en cas de court circuit.
Le MOC sera directement attaqué par une sortie du microcontrolleur.

2 - Calcul et affichage de la vitesse de broche

Un capteur optique ou à effet hall permet est utilisé pour récupérer la vitesse du moteur de broche.
J'ai utilisé un capteur optique "à reflexion" : le OPB 703 ou le CNY70.
Le OPB703 s'interface facilement (2 résistances) il fournit une tension de 5V lorsque qu'il rencontre une surface réfléchissante.
Le CNY70 est basé sur le même concept que le OPB mais il n'est pas possible d'obtenir une tension de sortie directement exploitable. Il faut utiliser un "ampli op" monté en comparateur pour obtenir une tention exploitable.

Il y a un morceau de bande réfléchissante sur la sortie du moteur, la durée du "pulse" donne directement une valeur en Hz

La sortie du capteur est envoyé à une entrée du microcontrolleur spécifique, qui génére une interruption à chaque front. Un compteur est initialisé au début d'un front (détection bande réfléchissante) et stoppé à la détection d'un nouveau front. La durée écoulée est exploitée pour en déduire le nombre de tours par minute.
Le résultat est envoyé sur un afficheur LCD.

La carte de prototypage (Avr Mega32) :

IMG_3399.jpg

IMG_3402.jpg














Date de création : 04/02/2008 19:41
Dernière modification : 20/01/2009 08:54
Catégorie : 2. Fraiseuse CN V2
Page lue 8040 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^