Modélisme

Fermer 3. Composites

CNC Amateur

Fermer 1. Fraiseuse CN V1

Fermer 2. Fraiseuse CN V2

Fermer 3. Fraiseuse CN V3

Fermer 4. Gravure PCB

Fermer 5. Impression 3D

Visites

 223978 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

5. Impression 3D - 6 - Les logiciels

Impression 3D, les logiciels

Il existe un nombre important de logiciels permettant de transformer une pièce volumique en un fichier compatible avec une imprimante 3D traditionnelle.

Dans le cadre d’utilisation d’une fraiseuse numérique en impression 3D, il faut s’assurer que le logiciel choisi pourra générer un fichier Gcode le plus standard possible pour que le logiciel de pilotage puisse le « digérer » sans mal, ce n’est pas le cas de tous les logiciels de conversion actuellement disponibles.

Après plusieurs essais, plus ou moins simples et/ou fructueux, j’ai sélectionné Slic3r.

Slic3r est un slicer, dont la traduction stricte en Français est « trancheur », ce « trancheur » va donc découper en « tranches, ou « couches » l’objet que l’on aura choisi d’imprimer.

Il faut s’assurer que le « slicer » puisse générer du Gcode standard, du Gcode compatible avec un
logiciel de pilotage traditionnel sur nos fraiseuses numériques.

Slic3r génère du Gcode standard et permet même d’ajouter du Gcode « personnel » en cas de besoin. Comme tous les « slicer », Slic3r possède une foultitude de paramètres, comme la  hauteur de la « tranche » mais aussi le débit de matière qui sera utilisé, les algorithmes de remplissage, les optimisations des déplacements, les « ponts », le refroidissement, etc.

Pour les premières impressions, tous les paramètres standard seront utilisés, ils doivent permettre d’imprimer une pièce, les optimisations suivront par la suite avec l’expérience.

Slic3r possède un mode « wizard » qui vous pose les questions de base comme le diamètre de votre jonc, le diamètre de votre buse, ... C’est Slic3r qui déterminera « au mieux » tous les autres
paramètres, il ne restera plus qu’à choisir un fichier volumique (STL) et lancer la conversion Gcode.

Mais avant de passer à l’installation du Slic3r et de lancer la première impression, il reste une étape très importante, la configuration de l’extrudeuse.

Configuration de l'extrudeuse

Nous avons vu dans la partie matérielle tous les éléments nécessaires pour obtenir une extrudeuse (extrudeur + buse).

Le moteur pas à pas de l’extrudeuse est connecté sur l’axe A.
Il est généralement possible de configurer l’axe A de deux manières, soit en mm soit en rotation (°). Avec le logiciel de conversion choisi pour ce dossier (Slic3r), la configuration de l’axe A doit être
en « mm ».

Ensuite, il faut configurer l’axe A dans votre logiciel de pilotage, c.a.d le nombre de pas à envoyer au moteur pour que le jonc avance bien de 1 mm dans l’extrudeuse lorsqu’on demande à l’axe A de ce déplacer de 1 mm.

Ce réglage est déterminant pour la réussite de l’impression 3D.


Suivant l’extrudeur que vous aurez choisi, son rapport de réduction et votre moteur pas à pas, le diamètre de l’axe cannelé, etc, le paramètre à configurer dans votre logiciel peut être très différent
d’une configuration à l’autre.

Il faut donc déterminer de combien de pas il faut avancer pour que votre jonc avance de 1 mm dans
l’extrudeur.

Le paramètre de base peut être déterminé par l’approximation suivante :

Rapport de réduction de l’extrudeur CncFraise (par exemple) = 1:4,3 (10 dents au moteur, 43 dents sur l’axe cannelé).

Diamètre de l’axe cannelé = diamètre de la vis = 8 mm (par simplification).
Distance parcourue du jonc pour 1 tour de vis = diamètre (8 mm) * Pi = 25,13 mm

L’extrudeur possède une réduction de 1:4,3, donc 1 tour de l’axe cannelé représente 4,3 tours de
moteur.

1 tour moteur correspond à une avance de 25,13/(4,3) = 5.84mm.
1 tour moteur = 200 pas, donc 1 pas représente une avance de 0.0292mm
Je suis en 16 ème de pas, la valeur à entrer dans mon logiciel est donc 0.0292/16 = 0.0018

Avec cette première approximation, il va falloir procéder à une vérification, pour cela, j’utilise un pied à coulisse placé sur la « tête » de l’extrudeur, je me débrouille pour que le jonc entraîne la partie mobile de mon pied à coulisse.

Dans le logiciel de pilotage de la fraiseuse, je demande à l’axe A de se déplacer de 10 mm par
exemple, et je lis la mesure sur le pied à coulisse. L’objectif est de modifier (si nécessaire) la val
eur de l’avance par pas pour obtenir une avance réelle de 10 mm de jonc.

Cette procédure est un peu longue, mais finalement simple et elle est déterminante pour obtenir une impression correcte.

Configuration de Slic3R

Utilisez le "wizard" de Slic3R pour valider les paramètres de bases.

Le seul paramètre qui faudra modifier dans la configuration avant la première impression se situe dans l'onglet -> Dans l’onglet « Printer Setting », rubrique « General »

Slic3r_Relative.jpg

Vérifier que  « Use relative E distances » est bien décochée.

Avec la configuration standard, la vitesse d’impression est fixée à 16 mm/s (env 1000 mm /min), ce
qui est faible, mais parfait pour le premier test.

 


Date de création : 10/07/2013 13:15
Dernière modification : 10/07/2013 13:38
Catégorie : 5. Impression 3D
Page lue 4017 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^