Modélisme

Fermer 3. Composites

CNC Amateur

Fermer 1. Fraiseuse CN V1

Fermer 2. Fraiseuse CN V2

Fermer 3. Fraiseuse CN V3

Fermer 4. Gravure PCB

Fermer 5. Impression 3D

Visites

 223978 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

3. Composites - 2 - Réalisation d'un moule

Réalisation d'un moule

Pour ce tutorial, j'ai utilisé une bulle existante (surmoulage), mais il est tout à fait possible d'utiliser cette méthodologie pour mouler sur un master fabriqué par vos soins. La réalisation d'un master sera détaillée ultérieurement.

Remarque : j'ai "copié" cette bulle pour mon propre usage et pas dans un but commercial (pas de revente).

ETAPE1_P.jpg

Il sera nécessaire de préparer la bulle avant de commencer le moulage. En effet, la bulle est trop molle, on ne pourra pas mouler sur une telle surface. J'ai donc placé des morceaux de baguettes 10*10 en balsa dans la bulle (collés avec une goutte de cyano) pour rigidifier la structure.

Le gel coat et la  résine sont de type polyester. Les vapeurs et poussières sont nocives : PROTEGEZ-VOUS.

Etape 1 : Le plan de joint

Pour réaliser un moule, il faut réaliser un "plan de joint". Le plan de joint est l'exact plan médiant de la pièce à mouler. Il est important de choisir le plan pour permettre le démoulage facile de la pièce ! Dans le cas de notre bulle, le plan de joint est déja matérialisé par les traces de son moulage initial.

Le plan de joint sera réalisé dans une plaque de mélaminé. Le mélaminé est pratique (le gel coat de moulage adhère très peu naturellement sur cette surface), le prix d'une plaque est modéré et facile à couper.

Il faut projeter le profil de la pièce à mouler sur la planche de mélaminé. Vu la pièce à mouler, difficile de projeter la forme de manière optimale. J'utilise donc régulièrement des morceaux de dépron que je façonne au fur et à mesure pour obtenir le profil parfait, que je reporte sur le morceau de mélaminé.

J'utilise une scie sauteuse pour découper la forme intérieure, (astuce : avec une lame de type "métaux" pour ne pas arracher le plaquage de surface). 

ETAPE2_P.jpg

Il faut que la pièce à mouler rentre pile-poil dans ce plan de joint, sans forcer.

Reste à positionner la pièce au mieux, et la maintenir avec des tasseaux sous le plan de joint. Il est impératif que la pièce soit maintenue et ne bouge plus pour la suite correcte des opérations. Je réalise aussi des pieds pour que le couple plan de joint / pièce soit très stable.

Pour parfaire ce "plan de joint", il est nécessaire de combler l'espace qui subsiste entre la bulle et le mélaminé. On utilise alors une pâte à modeler spéciale, la plastiline. Il faut bien chauffer la plastiline dans ses mains pour la ramollir, façonner un petit boudin, le placer sur l'espace à combler et lisser avec une carte téléphonique. Cette étape va conditionner la qualité finale de votre plan de joint sur les futures pièces qui sortiront de ce moule !

ETAPE3_P.jpg

Le plan de joint est terminé, tout est propre (important), on passe à la suite.

Etape 2  : Cire

Il faut maintenant appliquer un agent démoulant sur toute la surface à mouler, sur la bulle mais aussi sur le plan de joint. Bien mettre de la cire partout, sans vouloir en mettre beaucoup à chaque fois (cela ne sert a rien). Suivant les recommandations du founisseur, laissez durcir  complètement la cire, si la pièce est lustrée trop tôt , toute la cire appliquée sera enlevé, ce n'est évidemment pas trop le but.

J'utilise du coton pour lustrer, il faut lustrer pour obtenir un bon brillant. Personnellement, je passe 8 à 10 couches de cire avant de passer à l'étape suivant. Cela peut paraître énorme, mais je n'ai JAMAIS eu de problème lors du démoulage !

Je vous laisse deviner les temps d'attente que cela génère, il faut être patient.

Etape 3  : Le gel coat.

La dernière couche de cire a été parfaitement lustrée, tout est propre, il est temps de passer à la pose du gel coat. Le gel coat permet de prendre l'empreinte parfaite de la forme à mouler.

Préparez une quantité suffisante de gel coat pour recouvrir la forme mais aussi 10 cm autour de celle-ci. Pour ce moule, j'ai préparé 100g de gel coat. Ajouter le durcisseur, ne pas doubler les doses, sinon le gelcoat va tirer trop vite et il y aura des effets sur la qualité finale du moulage.

Je passe mon gel coat avec un pinceau, une couche bien grasse est nécessaire. Lorsque la pièce est complètement recouverte, on ne touche plus ! Je laisse poser au moins 8h avant de passer la première couche de mat de verre.

ETAPE5_P.jpg

Etape 4  : Première couche de mat de verre

Si le gel coat était suffisament résistant, on pourrait quasiment dire que la première partie du moule est terminée ! Malheureusement, le gel coat est très cassant, il va falloir renforcer cette structure. Le mat de verre va permettre de durcir et "gonfler" le premier 1/2 moule.

La première couche devra être posée avec soin, le gel coat est fragile. J'utilise du mat de verre de 300g pour la première couche. J'évite de taper trop fort avec mon pinceau pour nourrir en résine le mat, je mouille beaucoup le mat de verre et je travaille avec de la patience.

Astuce : Pour renforcer l'angle formé entre la bulle et le plan de joint, je fais un congé de résine + silice avant de poser le mat, car même si le mat se plie à toutes les formes facilement, il sera difficile d'avoir de la matière à cet endroit.

Pour passer à l'étape suivante, j'attends que la résine ne colle plus aux doigts.

Remarque : il n'est pas nécessaire et même conseillé de réaliser toutes les couches de mat de verre en une seule fois. Les réactions exothermiques (dégagement de chaleur) pourraient déformer le moule. Il n'y a aucun problème d'accroche entre les couches lorsque l'on travaille avec de la résine polyester (pas vrai dans le cas de la réalisation d'un moule epoxy).

ETAPE6_P.jpg

Etape 5  : Epaissir le moule

Il est maintenant possible de stratifier des couches de mat de verre supplémentaires. J'ai choisi de ne pas réaliser un moule trop épais. D'expérience, mes moules sont toujours bien trop épais, et pour un usage "amateur", donc vu le faible nombre de pièces sorties avec un moule, une épaisseur moindre est largement suffisante. Dans le cas de cette bulle, la pièce n'est pas très grande et la pièce à mouler sera très accessible, un moule fin suffit (avec autant d'€ de gagné au passage !). Si vous moulez un fuselage, il faudra faire un peu plus épais.

J'ai stratifié 2 couches de mat de verre 450g.

Astuce : J'en profite pour placer des morceaux de bois qui vont renforcer le plant de joint et permettre de percer les trous de fixation des 2 demi-coquilles dans de bonne conditions.

Je laisse poser 1 nuit.

ETAPE7_P.jpg

Etape 6  : Démouler le plan de joint

Tout est bien sec. Il faut démouler le plan de joint. Cad séparer le premier demi moule et la pièce à mouler du plan de joint. ATTENTION, il ne faut pas démouler la pièce à ce moment !

Introduite une petie cale en bois entre le plan de joint et le moule tout doucement. Maintenir par le dessous la pièce pour éviter qu'elle se démoule. Placez d'autres petits morceaux de bois si nécessaire autour du moule. Mais si la partie "cire" a été bien faite, le demi moule se détache quasi tout seul du plan de joint.

Le plan de joint en mélaminé ne sert plus à rien maintenant ! Découpez les surplus de mat qui n'ont pas été mouillés à la résine.

Astuce : je passe un coup de papier de verre "gros grain" sur toute la surface extérieure du moule pour me débarrasser des épines en fibres de verre qui dépassent ici ou là, sinon gare aux mains !

ETAPE8_P.jpg

On retourne le moule, on va utiliser le plan de joint créé par le gel coat + mat de verre pour mouler directement le deuxieme demi-moule dessus ! Nettoyez les restes de plastiline. Tout doit être propre.

ETAPE9_P.jpg

Etape 7  : Cire

Et oui... encore ! C'est reparti pour 10 couches. Il faut cirer la bulle ET le plan de joint en gel coat.

COURAGE.

Etape 8  : Gel Coat, le retour

On reprend toutes les opérations déjà faites pour le premier demi moule... rien de plus.

ETAPE10_P.jpg

Etape 9  : Epaissir

Monter la première couche de mat 300g (ne pas oublier le congé de résine + silice), laissez sécher, puis les 2 couches de 450g et finalement les renforts en bois tout autour. Laissez poser 1 nuit.

ETAPE12_P.jpg

ETAPE11_P.jpg

ETAPE13_P.jpg

Etape 10  : Finitions

Avant d'ouvrir... il faut effectuer la finition.

  • Couper l'excédent de fibre autour du moule (au plus juste) avec une lame de scie à métaux ou disque à tronçonner (attention à la poussière !). Finir les bords avec une ponçeuse électrique + gros grain.
  • Faire les trous de fixation des demi-moules (un trou tous les 10cm est suffisant)
  • Nettoyer si nécessaire les coulures de résine qui pourraient gêner l'ouverture du moule.

Ca y est... c'est prêt pour l'ouverture... Glubs.

Etape 11  : Silence, on ouvre !

C'est le grand moment. Après quelques heures de boulot (quelques... le mot est faible), il faut ouvrir. J'utilise des morceaux de bois, fins, épais... enfin tout ce qu'il y a dans la boîte à chutes !

Trouver un endroit facile pour insérer le premier morceau (ctp 3/10 !), enchaîner avec plusieurs morceaux répartis autour du moule. Généralement, on commence à entendre les premiers "CRACK", c'est bon signe. Il faut être patient, vérifier qu'il n'y a pas d'accroche et augmenter tout doucement l'épaisseur des cales en bois.

Et CRACK, un premier demi moule est relâché ! wink

ETAPE14_P.jpg

Reste à sortir la bulle du deuxième demi moule, prendre son temps, la bulle est souple (j'ai enlevé mes baguettes en bois à l'intérieur pour cette étape), elle sort toute seule.

ETAPE15_P.jpg

C'est Boooooooo ! Le moule est parfait, j'ai récupéré le brillant de la pièce d'origine. Je peaufine le ponçage des dernières arêtes sur les deux coquilles, et grand dépoussiérage.

ETAPE17_P.jpg

ETAPE18_P.jpg

La bulle d'origine est nickel, OUF.

ETAPE19_P.jpg

Le moule est terminé. Le résultat est à la hauteur de mes espérances.
La suite ? Mouler une bulle bien sûr !

Bon courage ! Bons moulages.

Si vous avez des questions : christophe@titaniumhobbies.com

Christophe.


Date de création : 08/11/2005 10:26
Dernière modification : 02/10/2008 14:17
Catégorie : 3. Composites
Page lue 7645 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^